Quel Monde – L’Instant Poétique

earth-2635273_1920

Irrespirable cet air, comme une tempête de poussière

Un souffle immense qui nous transperce devant cette misère

Mais que font ces gens qui ont l’air sois disant importants

Que font-ils lorsque des milliers de gens meurent parce qu’on nous ment ?

Les médias crachent, nous avalons, comme cette foutue propagande pour un état pur sang

Réveillons-nous avant qu’il soit trop tard, avant que ce monde sombre dans le cauchemar

Infini comme celui des siècles précédent, faut-il rappeler la leçon des anciens

Le totalitarisme a laissé sa place au plus grand et plus fort, le capitalisme

Cacher, Spéculer, Paupériser, violenter le monde avant que les masses en prennent conscience

Elle est loin l’époque révolutionnaire où même sans couilles si l’on partait de rien

Lever une idée, qu’elle ne soit pas écrasée car le peuple en voulait

Aujourd’hui, endormi à la consommation, au profit et à l’accumulation du capital

Il est loin le temps où Marx prônait une révolution sociale.

Et parlons un peu de cette vieille démocratie

Celle qui se justifie par la guerre qu’elle soit nucléaire ou parlementaire

A quoi bon s’intégrer, voter et défendre sa condition si tous ceux qui nous représentent ont les poches rempli de pognons…

Sivanah Lachavanne

Celui qui chuchotait dans les ténèbres – H.P. Lovecraft

Celui qui chuchotait dans les ténèbres, lovecraft, nouvelles, folio, IEUL, il était un livre, irrDes voix mystérieuses qui se promènent dans les collines, des empreintes encore jamais vues, une pierre noire aux hiéroglyphes inconnus, une ambiance à foutre la frousse à une monstruosité sans nom…c’est bien là quelques éléments lovcraftiens auxquels les fans sont habitués. Et toi, qui n’a peut-être jamais tenu un tel ouvrage entre tes mimines potentiellement sales : es-tu prêt à connaitre l’horreur et le frisson par les mots ? La puissance des mots est parfois telle que les images, dû à notre imagination humaine débordante, qu’on le veuille ou non, défilent sous nos yeux mentaux.

Lire la suite