Cadavres Espagnols – L’Instant Poétique

skeletons-1617539_640

Ces sublimes saintes nues se ruent si lentement qu’elles empêchent mon salut.

L’oiseau nu s’enorgueillit à la vue de l’ange déchu et tordu.

Cependant, seins pendant, le magma humide s’invite si vite en doigtant le ciel.

Les déguisements humanoïdes s’invitent jusqu’au bout de la night en doutant de la juste morphologie.

Leur proéminente pomme d’Adam, défoncé à la traîtrise imagière, excite fortement la chute au paradis artificiel.

Hermès et Aphrodite palpent largement, affectant le tableau efféminé, sans facéties ni bas-résilles, ainsi que la veste d’Hermaphrodite.

IRR&VLM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s