« Les fleurs du mal » de Baudelaire – Littéraudio

Si la beauté est dans la noirceur, les ténèbres n’ont jamais été aussi belles avec Baudelaire!

Rejoignez la chaîne de Littéraudio en cliquant ici-même!

Passion – L’Instant Poétique

calm-1853872_640

Et parfois on oublie,

Que l’on fait du mal,

A l’être aimé, adoré,

S’il pouvait seulement lire dans mon cœur,

Lire comme je l’aime et que je ne jure que par sa douceur,

Il arrive de commettre des erreurs, parce que l’on veut essayer,

Essayer de faire autrement, de peur de dire la vérité,

S’il pouvait seulement lire dans mes yeux,

Lire comme je ne vois que lui et omet le reste,

Cela semble évident et pourtant,

On ne cesse de le rappeler, d’être rassurant,

L’âme sœur est-il un concept préfabriqué ?

Je le pensais jusqu’à sa rencontre,

Son premier regard, ses premiers mots,

Depuis, il ne cesse d’habiter mes pas,

Où que j’aille et quoi que je sois,

S’il pouvait seulement lire dans ma tête,

Lire combien je pense à lui et imagine,

Une vie immortelle à deux,

Faite de tout et de rien,

De quotidiens composés de doux matins,

Et faits de sourires sans fin,

S’il pouvait seulement lire sur mon corps,

Lire la sensation qu’il laisse sur ma peau,

A chacune de ses caresses,

A chacun de ses souffles dans mon cou,

Sa présence est indispensable,

Et jamais je ne verrai mon être vivre sans le sien,

S’il devait partir demain,

Il laisserait un vide incommensurable,

Et mon âme pleurerait tous les jours son absence,

Son absence en silence.

Sivanah Lachavanne

Comment commencer à lire quand on aime pas lire ? – Olivier Roland

Vidéo

En savoir plus sur « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » : https://olivier-roland.com/

La chaîne Youtube d’Olivier Roland: https://www.youtube.com/channel/UCvq4sennWMM5hxDKfxIoojg


Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

Interview de Lazou_laplume (SG)

Couv 1

Peux-tu brièvement te présenter?

Qui suis-je ? Une Genevoise de 34 ans passionnée par la vie et par l’écriture. Tout simplement !

Pourquoi Lazou_ laplume ?

Adorant la musique et les paroles, adolescente j’ai écouté une chanson de Diam’s qui parlait des femmes où dedans elle a utilisé le terme: « une petite zoulette », qui veut aussi dire petite femme fière de ses origines africaines. J’ai trouvé cela mignon même si je ne suis pas d’origine africaine, je suis fière des miennes et je l’ai transformé en Lazou qui je trouvais me ressemblait bien. Les paroles en elles-mêmes évoquent le fait que tu peux être une femme mince, ronde, grande, petite, blonde ou brune et que la vie n’est pas un cadeau. On reste des guerrières, des femmes fortes qui peuvent y arriver. Et laplume pour l’écriture !

Comment s’est passée la publication de ce premier ouvrage?

Cela a été long et constructif, car écrire c’est beau, en faire un livre c’est un travail. Néanmoins j’ai été aidée et soutenue et le résultat est là aujourd’hui.

Pourquoi avoir choisi ce format de textes, court et segmenté ?

J’ai toujours écrit de cette façon. Je trouvais que cela donnait plus d’impact au texte, comme une poésie qui n’en est pas une. Une manière de raconter quelque chose simplement et qui est lisible.

D’où te vient ton inspiration ? Quelles sont tes muses?

Je n’en ai pas en particulier. La seule et unique muse c’est mon cœur car j’écris ce que je ressens : cela peut-être sur l’instant par une chanson, une image ou simplement ce que je vois face à moi.

A quel point ces fragments de vie/réalité sont-ils autobiographiques?

Au point où cela a été salvateur pour moi d’écrire dessus et important que des gens le lisent, même si c’est se mettre à nu. Ils ont peut être vécu la même chose, se reconnaîtront et se sentiront moins seuls. Mais effectivement, ce n’est pas simple au
début de me dire : comment vont réagir les gens qui me connaissent mais ne sachant pas vraiment à l’intérieur comment je suis ?

Peux-tu déjà nous révéler des informations sur des œuvres futures?

Mystère …. non je plaisante, le prochain livre est en préparation, il sera différent et pourquoi pas me lancer dans des nouvelles ou même les histoires pour enfant car j’en ai déjà une de terminée.

Que représente pour toi la collaboration avec d’autres artistes et ou formes artistiques?

Elle est importante,. J’ai proposé un échange de mon premier livre car j’adore l’art en général et je voulais instaurer cela pour qu’on ait un regard sur leurs œuvre

Le mot de la fin?

Rêver : car rêver c’est important et c’est réalisable. On peut du bout des doigts toucher son rêve et le réaliser si on le souhaite vraiment.
Ne rien lâcher, être déterminé et se donner les moyens pour y arriver.

Propos recueillis par Igor Rodrigues Ramos

–> Retrouvez cet interview sur le site de Signé Genève: http://www.signegeneve.ch/thematique/actu/lazou_laplume-et-son-ecriture-courte-et-segmentee.html

Facebook: https://www.facebook.com/Lazoulaplume/

Twitter: https://twitter.com/lazou1233

Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCuN0qfOCeFy7HEIXdLUV6lg

« Le Loup » de Guy de Maupassant – Littéraudio

Après « Le Magnétisme », c’est au tour du loup de passer à la casserole: une lecture de Sivanah Lachavanne! Enjoy!

Rejoignez la chaîne de Littéraudio en cliquant ici-même!